Lost Forest

Forum rpg fantastique [Hentai/Yaoi/Yuri]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans la tannière des loups [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Itoaki
Humain
Humain
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Dans la tannière des loups [ PV ]   Dim 1 Juin - 19:49

Cendrillon, c'est moi !

Lucian, Sinniel , Alice


Chaque matin est un recommencement, on ouvre les paupières, on se lève, on vit sa petite vie comme chaque jour pour au final se recoucher. Rien de bien méchant, mais lorsque ses journées sont perçues comme des calvaires, nous sommes dans un continuel cauchemar. C'est ce que ressent Alice...La jeune femme a l'impression de ne jamais se réveiller, et de faire ce mauvais rêve encore, et encore, sans ne plus trouver la possibilité de se réveiller. Parfois elle pense au fait de fermer les paupières, et ne de plus les rouvrir afin de ne pas voir ce qui se trame autour d'elle. Mais elle était bel et bien là, dans un monde qui n'est pas le sien, et dans lequel elle ne trouve pas sa place. À quoi bon se lamenter, autant faire avec maintenant... Rien ne sert à se morfondre, Alice n'est pas ce genre de femme à baisser les bras. Elle est prête à se battre, à affronter chaque journée qui s’enchaînera, et montrer qu'elle n'a pas peur. C'est tout de même important, si elle se montre faible face à des vampires, ils pourraient se croire tout permis. Après tout... Pour eux, elle n'est qu'un mets ambulant, un hors d’œuvre dont ils rêveraient de se mettre sous la dent. Néanmoins pour le moment elle a une autre utilité, travaillant depuis maintenant plusieurs semaines dans le château de sa majesté au milieu de bien d’autres domestiques. Jusqu'à présent elle n'avait sympathisé avec personne... Il faut dire, qu'entre eux les domestiques ne cherchent pas à se parler. De temps en temps ils s'échangent des regards qui peuvent en dire long, de compassion, de soutien, mais personne n'ose ouvrir les lèvres. De toute façon, Alice n'a pas envie de parler. Elle fait son rôle et ne cherche pas à en faire plus.

Il peut arriver que l'un des vampires lui adresse la parole, mais elle ne lui répondra pas, quitte à se faire insulter. Ils Peut, parler, dire ce qu'ils veulent, elle s'en moque... Néanmoins on a parfois ce manque en soi, ce manque de compagnie, un manque de confession... Tant pis, elle fera sans. Alice se sentait enfermée ici, elle ne pouvait plus être ce qu'elle est vraiment. Son sourire n'était plus, sa joie de vivre... Envolée. Ici, elle n'avait pas le droit de dévoiler ses sentiments.

Cette domestique faisait certes bien son travail, mais avait tout de même un gros défaut. Souvent dans la lune, pensive, maladroite... Et encore une fois elle allait le prouver. La jeune femme était en train de nettoyer d'une des grandes salles du château, et sortie de la pièce pour vider le seau rempli d'eau. Ne faisant gard à ce qu'il y avait devant elle, la jeune femme percuta soudainement l'un des occupants des lieux, lui versant dessus un peu d'eau sortie du seau. Sur le moment elle ne sut comment réagir, celui qui est face à elle allait sûrement se mettre hors de lui et elle ne voulait pas d'histoire.

« Veuillez m'excuser, c'est ma faute je ne faisais pas attention, je... Je vais nettoyer tout cela.»

Le Peu de domestiques qui avaient dicté cette phrase, ne refirent plus jamais leur apparition au sein du château. Alice se contenta de baisser la tête, montrant qu'elle était gênée de la situation, mais elle n'avait à présent rien à dire, juste à attendre ce qu'il en sera de son sort.


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Dramer
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: Dans la tannière des loups [ PV ]   Mer 4 Juin - 20:21




PV Alice, Sinniel

Lucian marchait tranquillement dans le sombre couloir, son fidèle corbeau Hugin perché sur son épaule. Depuis près d'une heure il "écoutait" ce que le volatile lui disait. Sa magie, bien que limitée à ses oiseaux au sombre plumage, lui était bien utile quand il s'agissait d'être partout à la fois n'étant pas physiquement présent, c'était la discrétion assurée. 
Son second corbeau, Munin, se tenait auprès du Roi, caché dans l'ombre à écouter les réclamations des nobles de la cours et des généraux. Dans quelques heures, le corbeau le rejoindrait pour lui rapporter les dernières nouvelles comme son frère le faisait à présent. 

Hugin continuait à lui "parler", lui indiquant les précieuses informations qui l'aideront à conseiller son souverain. Apparemment, un des noble présent au château semblait plutôt agité en ce moment, se plaignant de tout et surtout des actions de leur Roi, critiquant ses choix et ces décisions. Ce genre d'individu n'avait pas sa place à la cours, les assassins de l'ombre se chargeront avec joie de le faire taire à jamais. Personne ne devait critiquer son Roi et en tant que conseiller, mais surtout que sujet de l'Empire du Nord, Lucian ne pouvait laisser passer le moindre affront, la moindre menace pour l'autorité de son suzerain. Beaucoup craignais la colère du Roi, mais tous était terrifié par celle de Lucian Dramer et personne ne pouvait en réchapper. Ni à lui, celui qui pouvait condamner quiconque juste avec quelques syllabes glissées à l'oreille du Roi Vampire,  ni à ses corbeaux, les yeux et les oreilles du château, et encore moins au reste du clan Dramer, réputé pour leur loyauté.
Cette haute famille, pourtant à moitié cachée dans l'ombre, était crainte par tout ceux qui n'avait, un jour, pas été en accords avec le souverain absolu de l'Empire.

Mais pour l'instant, rien ne presser, ce petit noble pourra bien attendre quelques heures de plus, le temps que Lucian ne reprenne du service. Pour l'instant il se contentait de marcher dans les parties les moins connues et actives du château, se baladant en écoutant son corbeaux, passant devant des salles que personne n'utilisait, sauf peut être les domestiques lorsqu'ils venaient les nettoyer.

D'ailleurs, en voilà une qui sorti par l'une des portes en tenant un seau et qui, sûrement distraite et tête en l'air, avait percuté Lucian qui passait sans y prêter la moindre attention. La majeur partie du contenu de son saut resta au fond du récipient mais cela n'empêcha pas qu'un peu de cette eau sale vienne tremper les vêtements de du noble. 

Sur le coup, le vampire resta figé par la surprise, ne s'attendant pas à se faute percuter par une esclave et mouiller dans le processus mais bien vite la colère se déclencha malgré les pitoyables excuses de l'humaine. Hugin croassa, comme se moquant de son maître, à moins que se ne soit sur le sort future de cette fille. 
Lucian lui, leva la main et la gifla sous le coup de l'énervement. Il espérait que cette baffe lui remette les esprits en place. 
Mais elle pouvait être heureuse de s'en tirer à si bon compte, certains nobles étaient bien plus violent que lui et n'aurait pas hésité une seconde à lui faire payer au centuple cette bêtise. 

Baissant les yeux sur ses vêtements, le vampire ne pu s'empêcher de soupirer, devant l'étendu des dégâts. Ces vêtements n'était pas foutus mais il ne pouvait se déplacer ainsi au château, il se devait de porter une tenue impeccable en tout temps, pas un tenue mouillée par de l'eau sale, cela nuirait à sa réputation et ici, la réputation est ce qui permet de vivre. S'il n'était pas craint, il ne serait pas là, un autre noble aurait pris sa place auprès du Roi et ça c'était inenvisageable pour lui.

Ses yeux se posèrent de nouveau sur l'esclave, en y regardant de plus près elle était plutôt jolie pour une humaine, peut être qu'elle lui serait utile pour appâter et tromper les nobles de la cours, friands de jolie hors d'œuvre à dévorer.


«Suis moi»,lui dit il d'une voix froide, sans rajouter plus d'explications avant de repartir dans le couloir, envoyant Hugin éclairer le chemin pour éviter de rencontrer un noble en cours de route. S'il pouvait rester discret sur cette mésaventure et sur l'existence de cette belle esclave se serait bien. 
Pourtant les croassements du volatile finirent par l'avertir que tout ne se passerait pas comme prévu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinniel
Admin
Admin
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Dans la tannière des loups [ PV ]   Jeu 5 Juin - 15:19

Tu avançais silencieusement dans les couloirs, guidé par ta magie qui te soufflait de te presser. Tu avais beau retourner ta journée dans tous les sens, tu n'arrivais toujours pas à comprendre pourquoi tu t'étais retrouvé sur les territoires du Nord, soit chez les vampires. Et seule la magie savait à quel point les vampires et ta frêle personnes étaient incompatibles. En tous les cas, tu n'avais aucune envie de traîner, aussi suivais-tu religieusement ton instinct, caché sous une illusion que tu avais pris grand soin de faire avant de te montrer aux regards. Parce que oui, un humain chez les vampires était tout aussi discret qu'une bille en argent sur une flaque rouge sang, et tout aussi dangereux pour ta personne qu'un papillon empêtré dans la toile d'une araignée qui avait justement un petit creux.

C'est donc sous les traits d'un jeune vampire aveugle de 16-17 ans (en apparence, car tu n'avais jamais réellement compris comment ces êtres arrivaient à ne pas sembler vieillir, où plutôt tu ne voulais pas le savoir) que tu parcourais les couloirs glacés, cherchant la présence qui t'appelait d'une longue plainte désespérée. Tu sentais que tu étais dans la partie la moins fréquentée, ce qui t'enlevait tout de même un sacré poids des épaules. Même si cela ne voulait pas dire que tu ne devais pas faire attention non plus, tu n'avais pas du tout envie de te faire démasquer, par peur des représailles et de la furie de l'ancien prince, qui à coup sûr serait... Percutante.

Tu ralentis légèrement la cadence, perdu dans tes pensées. Tu avais perdu le fil du temps qui s'était écoulé depuis que tu t'étais enfuit avec lui lors de cette fameuse journée, mais tu étais sûr d'une chose, c'est que tu le perdais progressivement, tout comme tu perdais doucement tes souvenirs d'humain. Tu avais mal au coeur rien que d'y penser, et tu dus te mordiller la lèvre pour t'empêcher de ronger du noir. D'un ce n'était guère le moment, et de deux, peut être que tu réussirais à trouver une échappatoire à cette situation qui te déchirait.

Restait que pour l'instant, tu étais toujours à la recherche de ce qui t'appelait. Tu relevas légèrement la tête, t'arrêtant à un carrefour désert. Ce devait être là. D'ailleurs, ta magie ne te tirait plus.
Tu sentis alors se former devant toi le spectre éploré d'une femme tenant une clef contre sa poitrine. N'importe qui ayant des yeux en état de fonctionner aurait remarqué son teint cadavérique, ses vêtements blancs dignes d'un linceul et la clef argentée qu'elle tenait et qui semblait être tâchée de sang. Ses traits étaient ceux d'une fort belle vampire, comme le confirmait les canines qui dépassaient légèrement de sa bouche. En y regardant de plus près, la clef qu'elle tenait entre ses longs doigts fins semblait être une clef fort ancienne, formée comme un agencement de rouages complexes qui lui donnait un certain mystère ainsi qu'une certaine beauté.

Un élan de pitié te traversa alors que tu tendais doucement la main vers elle afin qu'elle y dépose son bien et puisse reposer en paix. Habituellement, tu ne pouvais pas converser directement avec les dames blanches. Sauf qu'habituellement, ces spectres étaient ceux d'humaines et non de vampires, et qu'habituellement elles ne voulaient pas que ce soit toi qui vienne. Aujourd'hui était l'exception. Trop occupé à la saluer d'une légère révérence, tu ne sentis pas arriver le corbeau alors que le spectre déposait enfin la clef dans ta main avant de disparaître dans un souffle glacé. Ce ne fut que lorsqu'il lança un croassement rauque que tu le remarquas enfin, non sans sursauter légèrement alors que tu rangeais la clef dans tes vêtements. Une grimace traversa furtivement tes lèvres lorsque tu entendis des bruits de pas. Apparemment, la quiétude était finie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la tannière des loups [ PV ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la tannière des loups [ PV ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» Qui veut n'rp avec Sun, la louve à la queue de feu?
» Dans la tannière d'un loup bleu [PV Hans]
» Quand on parle du loup... [PV. Kosovo] [Abandonné]
» Deux loups, deux Feuilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Forest :: Megvegia-
Sauter vers: